Sorties et Actualités artistiques du Sud de la France

Cocoon

 

http://www.facebook.com/event.php?eid=192260917469657

 

 

première partie : Tricot Machine

Parti de Clermont-Ferrand il y a quatre ans, le duo Cocoon a fait un beau voyage. Leur premier album, 
My Friends All Died In A Plane Crash, a déniché de l’or dans un marché du disque pourtant bien asséché, 
ce qui constitue déjà un genre d’exploit olympique pour un groupe jouant un folk d’inspiration américaine 
chanté dans sa langue originale. Leurs concerts chaleureux et le rayonnement de leurs chansons dans 
la publicité et le cinéma ont propagé autour d’eux comme un champ magnétique qui aura attiré vers 
Cocoon un public sensible à la justesse de son écriture et au naturel de sa démarche, hors des clous 
habituellement empruntés par la plupart des groupes pop français. Une tournée internationale qui les 
aura menés aux Etats-Unis, en Chine ou en Australie aura permis au groupe formé par Mark Daumail et 
Morgane Imbeaud de vérifier que ses pouvoirs d’attraction pouvaient abattre les frontières, leurs reprises 
étonnantes de OutKast ou Amy Winehouse ayant par ailleurs aboli d’autres barrières et stimulé de plus larges 
envies musicales. A la sortie d’un tel tourbillon, lorsqu’il leur aura fallu envisager l’épreuve d’écriture 
en vue du second album, Mark et Morgane ont vite compris qu’ils ne pourraient plus très longtemps 
compter sur la seule étoile de leur jeunesse pour guider leur inspiration. Quelques nouvelles chansons, 
déjà dévoilées sur scène, donnaient un aperçu de ces envies conjuguées d’évasion et d’affranchissement, 
tout en préservant intactes la candeur et la délicatesse innée de songwriters qui a fait la force du premier 
album. Ce nouveau voyage entrepris par le groupe conduit aujourd’hui à Where The Oceans End, dont 
le titre déjà ouvre les voiles à de grandes ambitions vagabondes. Lorsqu’on a grandi au cœur de l’Auvergne, 
à des centaines de kilomètres de tout rivage, la mer peut être envisagée comme l’ailleurs le plus abstrait et
fascinant qui soit. En s’enfermant pour écrire les nouvelles chansons, Mark Daumail s’est vite laissé gagner 
par cet exotisme maritime qui donnera sa trame romanesque et dépaysante à l’album. Chaque chanson 
serait une île, aux formes et aux pouvoirs différents, accueillants ou hostiles.



14/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1108 autres membres